Présentation

Durant sa carrière, Mme BOUMAZA a occupé successivement les postes de :

  • Professeur d’enseignement Moyen (P.E.M) en science naturelle,
  • Professeur d’enseignement Fondamental (P.E.F) en langue française, (après l’arabisation des matières scientifiques)
  • Surveillante générale,

Ces différentes fonctions, assurées dans la région de Bordj El Kiffan essentiellement, lui ont ainsi permis de maitriser toutes les facettes de fonctionnement d’un établissement d’enseignement, aussi bien au plan pédagogique qu’au plan de la gestion administrative et financières .

Après plus de 30 années dans le secteur de l’éducation et de l’enseignement, Mme Fatiha BOUMAZA, sitôt sa retraite obtenue, à décidé de fonder un établissement d’éducation et de soutien scolaire.

C’était en 1999, et faute de cadre réglementaire précis concernant les établissement d’enseignement privés, Mme BOUMAZA a commencé par occuper un étage de villa en location pour y recevoir une vingtaine de gamins âgés de 04 à 05 ans pour leur assurer un programme de type maternelle et préscolaire.  

Les fins de matinées étant consacrées, par ailleurs, aux  cours de soutien scolaire en présentation aux épreuves du baccalauréat.

Très vite l’espace occupé par cet établissement s’est avéré exigu et moins de deux années plus tard, devant la pression exercée par des parents d’élèves de plus en plus nombreux, il a fallu déménager pour plus grand.

C’est ainsi qu’un bâtiment d’une trentaine de salles de classe, sur une superficie de 2000 M2 a été loué dans la même zone géographique, pour recevoir, à la rentrée scolaire 2001/2002, plus de 200 élèves allant de la maternelle au lycée.

C’est durant cette période que la réputation de l’école ALADIN avait commencé à se forger puisque des prestations novatrices mises en place par la fondatrice permettaient déjà de démarquer l’établissement.

  • Transport scolaire,
  • Cantine scolaire,
  • Bibliothèque interactive,
  • Espace de sport,
  • Excursions et visites pédagogiques,

Dans cette configuration et en l’espace de deux années l’effectif des élèves est passé à 250 alors que celui du personnel, toutes catégories confondues, a atteint les 70 employés.

Pour la renté scolaire 2003/2004, il a fallu une nouvelle fois déménager dans la même zone géographique pour occuper cette fois un espace de 7000 M2 dans le quartier FAIZI à la sortie de Bordj El Kiffan.

Depuis, la réglementation relative aux écoles privées s’est inscrite dans les faits, et l’école ALADIN désormais agréée, connait une dynamique particulière dans son expansion et son développement.

Ceci s’est tout naturellement répercuté sur le niveau des inscriptions, en augmentation constante. Ce qui a fait bondir le nombre à … maximum de plus de mille élèves.

Avec ces capacités installées et cet effectif, l’école Aladin a objectivement atteint son niveau …il devient donc impératif d’envisager redéploiement avec de nouvelles structures.

C’est ainsi que deux établissements ont été nouvellement créés.

  • L’un à Heuraoua et ce depuis.. 2017 qui a accueille des enfants du préscolaire et du primaire, c’est une bâtisse qui offre toutes les commodités permettant une prise en charge parfaite des élèves que se soit du coté structures ou encadrement.
  • L’autre juste à quelques encablures de l’école mère. C’est la maternelle « 1001 Kids » qui accueille des enfants en âge d’aller à la maternelle dirigé par une équipe dynamique et jeune et qui a sa tête une directrice pédagogique … et qui à avoir une solide expérience dans le domaine, … pour les autres infrastructures toutes conditions sont réunis pour la prise en charge ….. des élèves.